• Contact
  • Espace distributeur

Avoir un chien propre : 5 conseils pour un apprentissage tout en douceur

Avoir un chien propre : 5 conseils pour un apprentissage tout en douceur

Retrouver des déjections et des flaques d’urine dans sa maison n’est pas agréable… Il est donc essentiel d’apprendre la propreté à son chiot ou à son chien adulte. Cet apprentissage repose sur plusieurs grands principes et doit se faire de manière progressive. Comment faire pour empêcher un chien de faire pipi dans la maison ? Comment rendre propre un chiot dans un appartement ? À quel âge un chien est-il propre ? Nous faisons le point dans ce nouvel article et vous offrons de nombreux conseils pour avoir un chien propre et bien dans sa tête. 

Comment avoir un chien propre ?  

Vous venez d’accueillir un chiot ou un chien adulte qui n’a pas appris la propreté ? Voici quelques astuces pour que votre chien soit propre.  

1 – Sortez votre chien régulièrement 

Pour commencer, sortez votre chien très régulièrement pour éviter les accidents. Emmenez votre chien en promenade ou dans votre jardin dès son réveil, après chaque repas, après une absorption d’eau importante et chaque jeu. Un chiot doit sortir dès la fin de son repas ou dès qu’il boit beaucoup. Essayez donc, autant que possible, de lui donner ses repas à heure fixe, afin d’être certain d’avoir le temps de le sortir tout de suite après. 

2 – Définissez une injonction 

Une fois que vous êtes dehors avec votre chien, donnez-lui un ordre afin qu’il sache qu’il peut se soulager. Répétez toujours le même ordre, afin que votre chien l’associe au fait de faire pipi et caca. 

3 – Félicitez votre chien 

Attendez que votre chien fasse pipi ou caca, puis félicitez-le chaleureusement. Vous pouvez lui donner des caresses ou une friandise. Attention toutefois : ne rentrez pas immédiatement après que votre chien ait fait ses besoins. Sinon, il associera le fait de faire ses besoins à la fin de la promenade. 

4 – Soyez attentif à votre chien 

Votre chiot a un air triste ? Il tourne en rond, couine, renifle partout ? Il a sans doute envie d’uriner ou de déféquer. Apprendre à repérer ces signes est indispensable pour avoir un chien propre. Être capable de savoir quand son chien doit sortir permet d’éviter les accidents, et d’avoir un chien propre bien plus facilement. 

5 – Utilisez un tapis de propreté pour chiot ou des journaux 

Ce conseil est valable uniquement si vous vivez dans une maison. L’objectif est d’utiliser le tapis de propreté (ou de papiers journaux) pour apprendre la propreté au chiot et pas pour compenser un manque de sorties. Placez le tapis dans la maison, et rapprochez-le progressivement de l’extérieur. Une fois que votre chiot aura pris l’habitude de faire ses besoins sur le journal ou le tapis placé dehors, vous pourrez l’enlever et l’emmener au même endroit au moment de faire ses besoins. Nous déconseillons l’utilisation d’un tapis de propreté pour chiot en appartement : votre chien risque de prendre l’habitude de faire ses besoins sur le tapis, soit en intérieur, et trouvera cela parfaitement naturel. 

Comment réagir quand mon chiot fait ses besoins dans la maison ?  

Votre chiot a fait ses besoins dans la maison malgré toutes vos précautions ? S’il a uriné ou déféqué en votre absence, ne réagissez pas. Enlevez les excréments de votre chien hors de sa vue. Si vous le prenez sur le fait, dites-lui “Non” d’une voix catégorique et sortez votre chien. Attendez qu’il fasse ses besoins et félicitez-le chaleureusement. Ne mettez jamais le museau de votre chien dans ses excréments. Cette réaction peut entraîner l’apparition de troubles du comportement chez le chiot, qui risque de manger ses déjections pour effacer ses traces.  

Pourquoi mon chien n’est pas propre ?  

Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles un chien peut ne pas être propre. La première d’entre elles est un apprentissage de la propreté inexistant ou mal effectué. Le chien n’est pas de nature propre comme le chat. Si on ne lui enseigne pas la propreté, il fera ses besoins partout. Il est donc important de poser des bases éducatives saines au chiot dès son plus jeune âge.  

La malpropreté peut également être due :  

  • À des problèmes de santé : un chien adulte qui n’est plus propre est peut-être malade. Un bilan chez le vétérinaire s’impose.  
  • Un sentiment de frustration : l’arrivée d’un bébé, d’un nouvel animal, un déménagement, une absence des maîtres trop prolongée, une réaction violente ou agressive de la part du maître ou d’un autre animal… Toutes ces situations sont source d’angoisse pour le chien. Il peut, par peur ou stress, faire ses besoins dans la maison ponctuellement ou de manière répétée. Dans ce cas, le mieux à faire est de consulter un comportementaliste canin.  
  • Le vieillissement : les chiens ont du mal à se retenir de faire le besoin lorsqu’ils vieillissent. Il faut alors les sortir plus souvent… Et s’armer de patience.  
  • L’excitation : elle entraîne des marquages urinaires fréquents chez les mâles ou femelles en chaleur. Quand ce comportement devient chronique, on parle d’hypersexualisme. Ce souci est à prendre au sérieux est requiert l’intervention d’un professionnel comme un éducateur canin ou un vétérinaire comportementaliste. 

À quel âge un chien est-il propre ?  

Il faut savoir que les chiots n’acquièrent le contrôle sphinctérien, soit le contrôle des muscles leur permettant de contrôler leurs ouvertures naturelles, qu’à l’âge de 7 mois environ. Il est donc normal qu’un chiot fasse ses besoins dans la maison avant cet âge, même s’il commence à apprendre la propreté. Les jeunes chiens doivent être sortis très régulièrement : on considère qu’un chiot : 

  • De 2 mois peut se retenir environ 2 heures. 
  • De 3 mois peut se retenir environ 3 heures. 
  • De plus de 7 à 8 mois, le chiot peut se retenir 8 heures en moyenne.  

Il est possible que votre chiot soit propre bien plus tard. Il est très difficile de fixer un  âge de propreté précis, car cette dernière dépend de nombreux facteurs (caractère du chien, passif, éducation…).  

Quelle race de chien est la plus propre ?  

Il n’existe aucune race plus propre qu’une autre. Certains chiens sont néanmoins plus faciles à éduquer que d’autres, car plus dociles. C’est le cas des chiens de berger et chiens de chasse, très volontaires et désireux d’apprendre. Attentions cependant, certains de ces chiens ne correspondent pas aux maîtres inexpérimentés, car ils possèdent quelques traits de caractère assez particuliers :  

  • Le labrador : chien de famille par excellence, le labrador apprend vite et bien. Les chiots labrador sont toutefois très destructeurs et adorent s’attaquer aux meubles.  
  • Le golden retriever : plus calme que le labrador, ce chien est docile et patient.  
  • le berger allemand : loyal et gentil, le berger allemand aime apprendre et faire plaisir à ses maîtres. C’est toutefois un chien sportif, qui a besoin de se dépenser plusieurs heures par jour. 
  • Le malinois : obéissant et intelligent, le malinois apprend très vite, mais ne convient pas à la vie citadine. 
  • Le caniche : ce petit chien est affectueux et sensible. Il aime faire plaisir à son maître et est très obéissant… Mais parfois très têtu. 
  • Le king Charles : fidèle et doux, le Cavalier King Charles est facile à éduquer quand il est encore chiot. Un King Charles adulte qui n’a jamais appris la propreté est en revanche difficile à dresser, car de nature très têtue et méfiante. 
  • Le shiba inu : appelé le chien-chat, ce chien japonais adore se prélasser à la maison et apprendre la propreté rapidement. 

Bien nourrir votre chien est important. Un chien qui a des soucis de digestion est un chien qui a du mal à se retenir de faire caca ou pipi… Nous vous proposons une recette pour chiots : 

Croquettes Chiot Junior | Toutes tailles | Canard